La dévalorisation paysagère :

 

 

   En France, dans nos paysages ruraux, intégrer des milliers de machines de près de 200 mètres de haut et 150 mètres de large dans les paysages ruraux, comment peut-on y croire ?

 

Il s’agit d’une industrialisation sauvage des zones naturelles et agricoles, au mépris des règles locales d’urbanisme, des règlements des Parcs Naturels, de la convention de Florence signée par la France, des « lois littoral et montagne », imposées par ailleurs aux habitants locaux. 

Nous comptabilisons déjà 27 éoliennes projetées à Charnizay / Le Petit Pressigny
 

Ces paysages mités de mâts et de pales tournoyantes que veulent nous imposer les promoteurs sont catastrophiques pour l'harmonie de la nature.

Les professionnels du Tourisme ont bien compris l'ampleur des dégâts paysagers qu'engendre l'implantation de parcs éoliens.

 Exemple notable:  Gites de France de l'Indre en Berry a fait le choix en 2016 de ne pas labelliser les structures qui sont situées à proximités.   voir l'attestation

Eoliennes-avant-apres.gif
Eoliennes Avec et Sans

Certains diront  “préférer voir dans le paysage une éolienne plutôt qu’une centrale nucléaire“.
 

    En êtes-vous bien sûr ?    Comparons ce qui est comparable !

 ➤  Savez vous qu'il faut plus de 1800 éoliennes* pour produire la même quantité d’énergie que la centrale de Fessenheim en cours de fermeture ?

Ci -dessous la centrale au centre de l’image, et tout autour, la simulation de seulement 850 éoliennes dans le paysages. 

  • Il en faut encore 3 fois plus pour avoir l’équivalence énergétique.

  • Soit une surface couvrant ~290 Km2 :  un carré de 17 km x 17km , avec 1 éolienne tous les 400 Mètres !       
         
     Voilà la vraie comparaison.

* Sur la base d'une production annuel de 11,9 TWh de la centrale (donnée 2018), d'éoliennes terrestre de puissance de 3 MW (ce qui est plus que la moyenne nationale) , et d'un taux de charge de l’éolienne de 25%. (taux 2019)