Le recyclage

            Les pales d’éoliennes sont faites de plastique composite (Fibre de verre ou de carbone + résine époxy) pour des raisons évidentes de poids et ont une densité de moins de 2, contre 8 pour l’acier, soit au minima 4 fois moins lourd.

 

Les promoteurs se targuent d'annoncer que  “90 à 98% des éléments constituant les éoliennes sont recyclables“ 

Mais cet affirmation ne raisonne qu’en terme de masse,    mais quand est-il du volume ?

 

On peut estimer que les pales représentent environ 30% du volume de l’éolienne.

Ce pourcentage change tout à l’appréciation des choses… 

Comme il s’agit de matériaux composites, il est extrêmement difficile de les recycler. Ces quelques clichés vous montreront que l’enfouissement fait partie de la “magie du recyclage“ aux Etats Unis qui ne savent plus quoi en faire…  

    Les pales devraient représenter 50 000 tonnes de déchets en 2020 à l'échelle mondiale, 200 000 tonnes d'ici 2034.

 

Alors pour “valoriser“ le recyclage ces pales en fibre de verre, elles sont  broyées et servent de combustible dans les cimenteries…

       Quand on sait que ces dernières représentent presque 3 % des émissions françaises de gaz à effet de serre(et 6 % à l'échelle mondiale), il serait alors très intéressant d’intégrer ceci au bilan carbone de l’énergie éolienne.

Qui de surcroit, absorbe des milliers de tonnes de béton sur chaque pied…